Gin.net on the road

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un nouveau PC... et après ? 1/3 - La machine

Depuis le début de l’année, je me suis trouvée par trois fois dans la situation de devoir configurer de nouveaux PC pour de nouveaux utilisateurs. Pas professionnellement, ce n’est généralement pas le genre de tâche qu’on trouve dans le cahier des charges d’une développeuse d’applications. Mais à titre privé, pour des proches, et pour des utilisateurs qui ont certains points communs : des seniors n’ayant pas eu besoin d’outils informatiques dans leur vie professionnelle, et n’ayant donc que rarement approché un ordinateur. Ces personnes m’ont fait part de leur souhait d’apprendre à s’en servir, et je me suis donc retrouvée avec plusieurs points à régler:

  1. trouver une machine adaptée,
  2. l’installer avec les programmes nécessaires pour débuter,
  3. et finalement, leur apprendre à apprivoiser la bête.

La machine

Tout d’abord, une petite parenthèse qui expliquera certains choix. J’avais déjà tenté de mettre une de ces personnes en contact avec un ordinateur. C’était il y a deux ou trois ans. J’avais récupéré un portable déjà un peu ancien, mais fonctionnel, sur lequel j’avais également installé une configuration de base, sur une base Windows 2000 (la machine était un peu faible pour XP). Cette personne n’avait pas de connexion internet. Cette machine n’a presque jamais été allumée. Windows 2000 est un bon système d’exploitation, mais pas multimédia, et sans prise en charge facile des périphériques USB. Du coup, l’installation du moindre périphérique est relativement compliquée, il faut soigneusement déconnecter les périphériques USB au niveau de l’OS pour ne pas avoir de message d’erreur. Et sans internet, pour quelqu’un qui ne fait pas de bureautique, un ordinateur manque un peu d’intérêt. J’espérais que la gestion des photos suffirait à en donner un peu, j’imaginais qu’au besoin une connexion au net par modem 56K serait envisageable, mais cela voulait dire être près d’une prise téléphonique, brancher un câble... beaucoup de paramètres qui prennent plus d’importance qu’on ne l’imagine pour quelqu’un qui a peur de la machine. D’où l’importance que j’ai accordée à une machine multimédia et wifi.

J’ai opté pour le portable, essentiellement pour des questions d’encombrement, et aussi pour leur permettre, au besoin, de l’emporter avec eux (pour suivre un cours, pour aller voir de la famille à l’étranger, pour me l’apporter pour du support). J’ai éliminé la solution du netbook, ayant pu constater que les seniors sont déjà suffisamment en lutte avec les claviers et écrans minuscules de leurs téléphones portables. Je suis tombée un peu par hasard sur une promotion en début d’année pour des portables qui m’ont semblé corrects pour de l’entrée de gamme, d’aspect relativement solide, avec Windows Vista.

Je sais bien que Windows Vista n’a pas une réputation exceptionnelle, mais pour des gens qui ne vont probablement pas changer de machine avant cinq ans, autant partir avec un système d’exploitation actuel, répandu, qui sera probablement employé s’ils suivent des cours ou achètent des livres. Et puis bon, essayez de trouver un PC à un bon prix livré avec autre chose ;-) Les netbooks sont effectivement vendus avec Linux ou XP, car Vista est trop gourmand pour leur configuration, mais je persiste à trouver leur clavier étriqué et le petit écran inadapté à la majorité des plus de 65 ans. Et un Mac ? Si on excepte qu’il m’aurait fallu doubler le budget, en tant qu’utilisatrice au quotidien d’un MacBook Pro, je ne trouve pas l’ergonomie de Mac OS X à ce point supérieure à celle de Windows. Sans doute une question d’habitude, mais même après deux ans, je n’y ai pas la même aisance que sur un PC. De plus, je sais que dans leur entourage, mes utilisateurs pourront plus facilement trouver des conseils orientés PC que Mac. Et Linux ? Relisez ce que je viens d’écrire, dans les grandes lignes le problème est le même. Et malgré tout le mal qu’on peut dire de Microsoft, Windows offre l’avantage de généralement être bien supporté par les fabricants de périphériques, et on trouve facilement et rapidement les drivers pour le matériel récent, ce qui n’est pas toujours le cas avec Mac et encore moins avec Linux.

Si de mon côté je n’ai presque jamais utilisé Vista, je l’avais déjà installé deux ou trois fois chez des amis, et vu chez d’autres. Ma connaissance d’XP suffit, et ces derniers temps je balbutie avec Seven bêta, ça me suffit pour leur offrir du support.

Alors quelle machine au final ? de solides ThinkPads de 15’‘, avec Vista Basic (Premium sur un achat plus récent). Du costaud, pas très sexy, j’en conviens. Mais j’ai de bons souvenirs des portables de la gamme, du temps où c’était encore IBM qui les produisait. Je me méfie cependant de mes bons souvenirs avec une marque, le même raisonnement m’avait joué un mauvais tour chez Dell. Enfin, pour l’instant ça me semble bien fonctionner. La configuration plus précise ? Je n’ai pas tout sous la main, mais ça me semble correct pour démarrer : dual core d’environ 2 GHz, 3-4 Go de RAM, disque dur d’environ 200 Go, Wifi, bluetooth, webcam. Pas des machines de courses, mais même moi je n’ai pas autant ! En tout cas suffisant pour Vista, et suffisant aussi pour démarrer confortablement à l’heure actuelle.

Dans le prochain billet, je vous parlerai de ce qui se passe une fois le PC sorti du carton :)

Commentaires

1. Le mercredi, 15 juillet 2009, 13:48 par L.

Le portable c'est un des meilleurs choix. J'ajouterai encore un avantage, il est plus écolo, en tout cas pour sa consommation en électricité qui est bien inférieure à un poste fixe.

Vista avec un dual core et +2Go de RAM, aucun problème. Au pire tu désactive Aero (Il y a toujours le mode "classique" -> c'est celui que j'ai choisi :-) ).

Autrement, il y a toujours linux, avec une distro sympa : Unbuntu. (Mes parents le trouvait plus simple que Windows pour une utilisation de GNOME, je ne parle pas de la config...)

Toshiba fabrique de belles machines à des prix abordables. Chez DELL avec ses fameuses offres tu peux trouver des portables à 650 CHF avec Vista et une upgrade gratos vers Windows 7 lors de sa sortie. DELL a fait de gros progrès sur la qualité de leurs produits, notamment les portables. Windows 7 devrait-être moins gourmand que Vista et plus adapté pour les portables, une upgrade est donc la bienvenue.

2. Le dimanche, 19 juillet 2009, 08:47 par Fred., de L.

Coucou,

Ma dernière expérience de ce genre s'est révélée hyper satisfaisante avec... un macbook air. Le système Mac pour un béotien masque bien mieux que Windows toutes les chicaneries techniques qu'il convient de faire pour se sortir d'un certain nombre de sujets courants. La manipulation de photos par exemple, avec iPhoto qui fait tout, du déchargement des photos à l'organisation sur le disque, la retouche sans avoir à se poser la question des fichiers qu'on écrase ou pas (iPhoto garde l'originale dans un coin). Et tout le reste.

3. Le lundi, 20 juillet 2009, 17:52 par Gin.net

L : j'ai payé ces portables moins cher que les prix que tu me donnes, je pense donc m'en sortir honorablement. Et j'avoue que mon dernier Dell et moi, on n'est toujours pas réconciliés... Pour Linux, j'ai donné la réponse dans le billet: je ne veux pas être la seule à pouvoir faire le support, et il n'y a pas trop de geeks dans l'entourage de ces personnes. J'ai effectivement désactivé Aero sur la version Premium (la Basic ne l'a pas). Mais ce ne sont pas des utilisateurs qui vont demander beaucoup de leur machine (je pense). Pour le passage à Seven, on verra en temps utile... eux n'y verront que du feu je pense si ça se fait.

Fred de L. : Le macbook air... forcément, c'est tentant. Mais c'est plus de 3 fois plus cher. Même un simple macbook est plus de 2 fois plus cher.  Par contre, ton retour m'intéresse tout de même. Ton béotien l'était totalement ? Comment lui as-tu fait apprivoiser la machine ?

4. Le lundi, 20 juillet 2009, 21:55 par Fred., de L.

C'est cher, mais c'est tellement beau ! La dame à qui j'ai montré cela s'en félicite tous les jours... En effet, elle n'imaginait pas posséder un ordinateur moche... Elle n'a que des meubles Louis XXIV chez elle et il y a en permanence des artisans pour refaire ce bout de moquette ou de pan de mur... bref.

Oui, elle était totalement béotienne... elle a eu manipulée des PC au début des années 90, mais juste pour faire de la compta, et rien depuis. Et pourtant, en quelques séances de formation, elle a fini par se débrouiller toute seule, au point maintenant de commander des trucs sur Internet, et même ses développements photos : il y a un bouton d'accès direct à un site depuis iPhoto, sans avoir besoin de comprendre ce que signifie "télécharger une photo".

Elle envoie et reçoit des mails aussi. Là encore, le logiciel est simplifié au possible, et même la prévisualisation des images dans les mails n'impose pas de double cliquer ou d'avoir un logiciel externe. Et pour les envoyer, il y a par défaut un assistant pour les retailler et faire en sorte qu'elles tiennent moins de place... bref, c'est bien conçu... pas de gadget, juste le nécessaire.

5. Le mercredi, 22 juillet 2009, 10:47 par danae

C'est bien ton dévouement pour apprendre l'ordi aux seniors. Chapeau et bises.

6. Le jeudi, 23 juillet 2009, 14:39 par L.

Google va sortir son OS en 2010 (Un Linux simplifié à la sauce Google). Tout les services de la société seront intégrés, Calendor, Doc, gmail, photo etc etc etc... De plus il faut s'attendre à voir des constructeurs proposer des machines dédiées à cet OS. Les prix devraient être bas et le support sera bien présent. Un OS simple, puissant, efficace et gratuit.

Affaire à suivre...

7. Le jeudi, 23 juillet 2009, 15:41 par Gin.net

Fred : mes utilisateurs sont plutôt de l'autre côté de la barrière, ils seraient plutôt du côté des artisans qui fabriquent sur mesure la cuisine de Madame, ou de la coiffeuse qui refait sa mise-en-plis... Non que le mac ne soient pas pour eux, ou qu'il soit trop bien pour eux. Mais plutôt parce qu'un clavier leur est aussi énigmatique qu'un cockpit d'avion, n'en ayant jamais vraiment approché de leur vie... mais bon, ils savent écrire des sms (textos) sur un clavier de téléphone, alors un clavier d'ordinateur, on en viendra bien à bout :D

Danae : c'est dans le cadre familial, et j'ai actuellement un peu de temps libre, alors autant en profiter. Ca n'a l'air de rien, mais aujourd'hui internet est le moyen pour des grands-parents de garder le contact avec leurs petits-enfants par exemple. Et aussi un moyen d'accéder à l'information. Combien de fois ne lit-on ou n'entend-on "Pour plus d'informations, consultez noter site web".

L. : pour l'instant, mes utilisateurs ne savent pas ce qu'est Google... Ils cherchent encore comment faire une majuscule sur le clavier.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.gin-net.name/blog/index.php?trackback/158

Fil des commentaires de ce billet