Gin.net on the road

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un nouveau PC... et après ? 3/3 - La formation

Troisième et dernier volet d'une petite série commencée il y a bientôt deux ans et consacrée à l'achat, puis la configuration de PC pour des utilisateurs séniors débutant en informatique. Il est temps d'essayer de parler du plus gros morceau, la formation et l'utilisation. 

Si j'ai attendu si longtemps, c'est que je ne pouvais pas rédiger un bilan deux mois après avoir remis ces ordinateurs à leurs propriétaires. La machine ne s'apprivoise pas si rapidement à cet âge. Voici donc mon retour, quelques mois plus tard.

1. Petite présentation des utilisateurs

J'ai eu trois utilisateurs.

Le premier n'avait jamais touché un ordinateur de sa vie, ni une machine à écrire. C'est ma maman, et c'était mon principal défi. J'avais déjà fait une tentative infructueuse il y a quelques années en lui mettant à disposition un vieux portable avec Windows 2000, pour qu'elle puisse gérer les photos de son appareil numérique. Ca avait été un échec, la machine faisait peur, les opérations pour transférer des photos étaient trop compliquées, trop de choses à brancher, trop de manipulations, la peur constante de faire faux, de casser quelque chose, de tout dérégler, elle n'a jamais su l'apprivoiser.

Le deuxième est son compagnon, qui a aussi voulu essayer de s'y mettre. Visiblement, il devait déjà avoir eu l'occasion de toucher un ordinateur, il est capable de faire une recherche sur internet.

Le troisième est la compagne de mon père, qui elle a déjà eu des ordinateurs (un Mac dans les années 90, puis je leur avais donné un vieux PC en 2000 sous Windows 98, que j'ai donc remplacé par un portable sous Vista). Pour elle pas trop de problème, elle sait écrire une lettre et l'imprimer.

2. Par quoi commencer ?

Transférer des photos ? Utiliser internet ? Non, non, pas du tout. Il faut commencer par le début, le tout début. Ah, la gestion des fichiers alors ? Non plus, encore avant.

  • Brancher l'ordinateur.
  • Brancher la souris (l'utilisation du trackpad n'a pas été concluante).
  • Apprendre à cliquer, à double cliquer. Ce n'est pas si simple que ça un double clic, cliquer assez vite sans bouger la souris. Un peu comme passer une vitesse quand on apprend à conduire. Essayez d'utiliser votre souris de la main gauche, c'est un peu pareil.
  • Apprendre à éteindre l'ordinateur. J'avais cependant configuré les PC pour que l'appui sur le bouton d'alimentation éteigne proprement le PC.
  • Comprendre les messages d'alerte quand la batterie demande à être remise en charge.
  • Expliquer la mise en veille, la mise en veille prolongée. Parce que ça n'a l'air de rien, mais c'est très perturbant pour un utilisateur de retrouver devant un écran éteint alors qu'il était allé répondre au téléphone ou préparer du café.

Déjà tout ça à acquérir avant même d'avoir fait quoi que ce soit avec cet ordinateur. Et en plus, c'est déjà plus qu'il n'en faut pour une seule leçon. C'est un peu frustrant, non ? Bon, ça n'empêche pas de montrer d'autres choses, de vider la carte-mémoire de l'appareil photo pour regarder les clichés, de chercher sur le net les photos du mariage du fils de la meilleure amie, de montrer ce qu'il est possible de faire, mais tout ça n'est pas encore acquis à ce stade.

Voilà, ça n'a l'air de rien, mais après ces quelques leçons d'introduction, quand l'utilisateur sait installer et brancher son portable, l'allumer, cliquer sur les bonnes icônes, la machine a perdu un peu de son mystère dans sa manipulation et le formateur a gagné un peu d'humilité :D

3. Que puis-je faire avec cet ordinateur ?

Bien sûr, on peut tout faire ou presque avec un ordinateur (sauf le café, quoique). Mais n'oublions pas les besoins que j'avais énumérés dans le premier article :

  • Recherche d’informations sur internet
  • Téléphonie en ligne
  • Gestion des photos numériques (classement, tri, retouches de base, impression, partage...)
  • E-mails
  • Gestion de périphériques tels lecteur MP3, cadre photo, scanner, imprimante...
  • Eventuellement écriture d’une lettre de temps à autre
  • Déclaration d’impôts
  • ...
Je passerai sur la connexion à internet en elle-même. Il faut cependant montrer comment vérifier qu'on y est bien connecté. Dans mon cas, seule ma maman a accès au net.

Je concentre la suite de l'article sur ma maman, car à ce stade, son compagnon connaît trop de problèmes de santé pour poursuivre la formation. Au final, il fera don de son ordinateur à sa petite-fille, puis celui-ci disparaîtra dans un cambriolage. La compagne de mon père, de son côté, connaît aussi des problèmes de santé qui nécessitent de longs mois d'hospitalisation, elle ne veut donc pas prendre pour l'instant de connexion à internet. Son ordinateur sert pour la correspondance et des jeux de patience.

Recherche d'informations sur internet

  • Un moteur de recherche en page d'accueil.
  • Ajouter des raccourcis pour les sites principaux.
  • Un point auquel on ne pense pas, mais qui n'est pas si simple à appréhender, c'est qu'une page internet regorge de zones de saisie, sans parler de celles du navigateur lui-même (barre d'adresse, barre de recherche). Donc apprendre à placer le curseur au bon endroit, comprendre que si on clique ailleurs, on perd le focus sur cette zone.
  • Et puis appréhender le clavier. Comment effacer, comment placer le curseur en un point précis du texte. Les accents, les caractères spéciaux. Différencier la touche 2 et la touche F2. La touche majuscule, le verrouillage des majuscules, les flèches pour se déplacer, la touche entrée. Chercher ce qu'on a écrit de faux pour que ça ne s'affiche pas correctement, corriger. Tout ça, c'est un gros morceau. Rien que pour taper une adresse web. Elle ne s'en rend pas compte la brave dame de la compagnie d'électricité qui lui dit au téléphone qu'elle n'a qu'à chercher les renseignements sur leur site web.
  • Apprendre à créer des favoris, parce qu'une fois qu'on a trouvé la bonne page, ce serait dommage de devoir tout recommencer.

Téléphonie en ligne

Ca, c'est beaucoup plus facile. Une fois que j'ai ajouté les correspondants dans Skype, bien entendu. Parce que l'annuaire de Skype, si tout le monde fait comme moi et met le minimum d'informations, ce n'est pas facile d'y trouver ceux qu'on cherche.

  • Apprendre à identifier les contacts en ligne de ceux qui sont déconnectés.
  • Etablir une conversation.
  • Eventuellement établir une conversation vidéo avec la caméra intégrée. 

Comme il n'y a pas à écrire, c'est facile à utiliser et avec de la famille à l'étranger, un fils qui parcourt la planète, ça motive à s'en servir.

Gestion des photos numériques

J'avais opté pour Picasa, que je trouve facile à utiliser. L'ordinateur dispose d'un lecteur de cartes intégré, c'est donc facile, en principe le programme démarre tout seul à l'introduction de la carte. Donc dans la plupart des cas, ça se passe bien, presque par accident :D Dans la réalité, la plupart du temps c'est moi qui transfère les photos lorsque je passe dire bonjour. Mais elle arrive à naviguer dans ses photos et à retrouver ses anciennes photos.

Pour les retouches et les commandes de tirages, en général, je m'en charge. Si vraiment il y a urgence, elle préfère aller dans le commerce avec sa carte mémoire.

E-mails

Vous l'aurez compris, l'écriture sur ordinateur n'est pas encore acquise, et le besoin n'est pas vraiment réel. Donc recevoir des e-mails, oui, en envoyer, pas trop, quoique l'envoi de photos depuis Picasa, par exemple, est envisageable. Pour le reste, il y a le téléphone ou voir les gens, ça fonctionne très bien aussi :D

Et le reste ?

Vous l'aurez compris, il n'y a pas de besoin suffisamment fort pour acquérir le reste.

4. Bilan

En conclusion, je n'ai fait d'aucun de mes utilisateurs des internautes aguerris, ni des pros de la retouche photo.

Mais j'ai eu une grosse victoire tout de même. Je crois que c'était il y a une année, soit une année après que j'aie donné à ma maman son ordinateur, un sacré cadeau d'anniversaire empoisonné, pas vrai ? Donc une année après, suite à une conversation téléphonique, j'ai compris qu'elle avait passé un cap non négligeable. Elle n'avait plus peur de l'ordinateur. Elle ne le maîtrise pas, mais elle sait en tirer ce qu'elle veut pour ses besoins principaux. Elle n'a pas fini d'apprendre, mais déjà, elle a gagné en autonomie.

Quant à moi, je ne peux que tirer mon chapeau aux personnes qui donnent ce genre de formations à ce type de public. Parce qu'il est très varié, d'une part, avec des niveaux très différents. Et parce qu'il acquiert plus lentement que ce qu'on attendrait, mais qu'il se donne beaucoup de peine pour essayer de comprendre des concepts qui lui sont parfois totalement étrangers.

Un de mes prochains objectifs, ce sera de connecter mon utilisatrice numéro trois à la matrice, pardon, au web. Parce qu'elle a tellement de choses raconter qu'internet ne peut, à mon avis, que lui être bénéfique.

Commentaires

1. Le vendredi, 13 mai 2011, 21:49 par L.

Ou alors un iPad.

2. Le lundi, 22 août 2011, 03:22 par micoulou

tien, je ne savais pas que tu avait un blog aussi...
J'ai eu aussi une experience similaire avec plusieurs utilisateur completement debutant... Je leur ai mis Ubuntu bien configuré (avec donc le minimum à faire pour eux...) et aussi Skype et Picasa d'installé...
Pour ma mère, elle en est super contente, tout fonctionne... Mon oncle aussi, même si il a tendance à essayer d'installer les CD trouvé n'importe où (ce qui fonctionne pas bien...), mais mon grand père, il s'y met doucement mais il a encore enormement de mal avec la souris...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.gin-net.name/blog/index.php?trackback/171

Fil des commentaires de ce billet