Gin.net on the road

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

D'Exmouth à Broome avec Australian Adventure Tours

Vous avez de la chance, je ne vais pas faire un compte-rendu au jour le jour du circuit qui m’a conduite d’Exmouth à Broome. Sur les quatre jours, il y aura eu essentiellement deux jours de route et deux jours dans le parc national de Karijini.

Le trajet était plutôt monotone, des centaines de kilomètres d’asphalte sur une terre rouge, encadrée par la végétation du bush, des buissons et de petits arbres à perte de vue. De temps à autre émerge un mont, iceberg au milieu de cet océan. Pas la moindre habitation, pas âme qui viv sur des kilomètres. De temps à autre une station-service, oasis des temps modernes. Une parenthèse de civilisation au milieur de nulle part, avec sa climatisation, ses glaces, ses boissons fraîches, sur lesquelles se ruent les participants, mieux que des enfants.

Exmouth – Broome Nous passons par la ville de Tom Price, construite il y a quarante ans pour accueillir les employés de la société minière qui exploite le minerai de fer dont regorgent les sols. Une mine à ciel ouvert a déjà dévoré la moitié d’une montagne. Les amateurs de Midnight Oil peuvent réécouter Blue Sky Mine, c’est là que ça se passe.

Enfin, nous arrivons à la partie intéressante de ce circuit, le parc national de Karijini. A première vue, on ne voit en fait pas grand-chose, c’est toujours le bush qui nous entoure. C’est qu’en fait, il ne faut pas lever les yeux ici, mais au contraire regarder vers le bas, et découvrir les gorges spectaculaires creusées par les cours d’eau dans le sol. Nous partons à la découverte de plusieurs de ces gorges, profitant de la fraîcheur que nous procurent les hautes falaises qui nous entourent. Certains passages nécessitent de se jeter à l’eau, d’escalader un peu les rochers, et c’est non seulement superbe mais aussi bien agréable. Car il ne faut pas oublier que je suis à présent dans un circuit camping, donc pas de douche ;-)

Ah oui, je ne l’avais pas encore spécifié, mais ces derniers jours, je dors toutes les nuits dans le meilleur hôtel du bush, soit sous les étoiles, dans ce que les australiens appellent un swag, soit une sorte de gros sac de couchage de toile épaisse qui contient un matelas de mousse, et dans lequel on glisse son propre sac de couchage. Evidemment, il y a quelquefois des moustiques, mais que voulez-vous, c’est la chaîne alimentaire… Donc tous les matins, réveil au chant, enfin plutôt aux cris des perroquets, on regarde se lever le soleil en roulant son sac de couchage et son swag. Plutôt sympa non ? En tout cas, j’ai rarement aussi bien dormi.

Avec ça, encore une escale à Ninety Miles Beach, une plage effectivement très longue, mais si peu profonde qu’on ne peut pas vraiment s’y baigner, à moins de marcher des centaines de mètres pour avoir de l’eau jusqu’aux genoux. Bon, il faut dire que c’était marée basse aussi !

Finalement, après de nombreuses heures de route, arrivée à Broome où ceux qui, comme moi, continueront jusqu’à Darwin passeront trois jours. Le temps de refaire contact avec la civilisation, les supermarchés, de fêter joyeusement l’anniversaire de Rumi, une japonaise du groupe qui a eu 21 ans, et de lézarder sur la plage magnifique et d’y admirer le coucher du soleil.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.gin-net.name/blog/index.php?trackback/40

Fil des commentaires de ce billet